Le Coton, une chance pour le Mali 



 

 

 
 
 
 
 
 

Coopération SUD-SUD entre le Brésil et la Mali pour le développement de la culture cotonnière


Intervention représentant C.M.D.T.

Dans le cadre de la filière coton la coopération technique bilatérale Mali-Brésil a débuté en 2009 avec le « Projet de développement du secteur coton dans les pays du C4 ». Ce projet a couvert quatre pays : le Burkina Faso, le Bénin, le Tchad et le Mali.

Le projet a créé un lien de coopération entre les chercheurs brésiliens et maliens évoluant dans le secteur du coton. Il a permis de construire un laboratoire de Trichogramme à l’Institut d’Economie Rural (IER) et d’équiper deux autres laboratoires existants (le Laboratoire Sol-Eau-Plante et le Laboratoire de biotechnologie).

 

 

Les chercheurs brésiliens et maliens ont travaillé en station et en milieu contrôlé sur des variétés de coton. Cette collaboration de plus de 5 années entre chercheurs des deux pays a permis de mettre à la disposition de la C.M.D.T. une variété performante de coton appelée « BRS 293 ». 

En deux ans de vulgarisation, la nouvelle variété de coton BRS 293 s’est avérée très productive que les variétés de coton habituellement cultivées en milieu paysan. Au cours de la campagne 2018-2019 la variété BRS 293 a occupé 24% des superficies coton cultivées au Mali. Elle présente aussi un bon rendement égrenage.

Après 10 ans de coopération Sud-Sud entre chercheurs brésiliens et maliens dans le cadre du coton, l’Agence Brésilienne de Coopération (ABC) accompagnée par l'Université Fédérale de Lavras (UFLA) a financé sur demande du Gouvernement du Mali un nouveau projet de 3 ans appelé «Cotton Sols ».

 

Objectif du Projet

L’objet principal du projet est le Maintien du Potentiel Productif des terres de culture en zone cotonnière du Mali.

Zone d’intervention du projet

Suite à des visites de prospection d’une équipe conjointe d’experts brésiliens et maliens dans les filiales Sud et Nord-Est de la C.M.D.T. , le projet a retenu deux villages d’intervention (Siani à Sikasso et Bandiagara 2 à Koutiala).

Composantes du projet 

Le projet est structuré autour de quatre composantes interdépendantes qui permettent d'atteindre des résultats :

1-l’amélioration de la fertilité des terres de culture du coton et des céréales ;

2- le renforcement du système de gestion et de conservation des sols et des ressources en eau ;

3-le renforcement des capacités des chercheurs, de l’encadrement et des producteurs sur les technologies diffusées par le projet ;

4- l'amélioration des infrastructures des communautés agricoles de Siani et de Bandiagara 2.

Le coût du projet est estimé à 2 470 480 dollars US reparti comme suit : Brésil 71% et Mali 29%.

Intervention porte-parole producteurs de Bandiagara 2

Après une première visite de notre coopérative par le brésiliens en compagnie des cadres de la C.M.D.T. en août 2018, nous avons été informés que notre village a été retenu pour les activités du projet.

En début du mois de juillet 2019, une forte délégation brésilienne avec des cadres de la C.M.D.T. sont venus travailler avec nous pendant 5 jours. Les activités suivantes ont été menées :

  • visite des parcelles de cultures et du terroir villageois ;
  • prélèvement des échantillons de sols ;
  • prélèvement des échantillons d’eau ;
  • consultation sanitaire des femmes, des enfants et des adultes ;
  • visite de la salle d’accouchement de la coopérative.

La mission doit revenir pour démarrer la mise en œuvre du projet.

Au nom du village je remercie le Gouvernement du Mali et le Brésil pour cette initiative.


Bamako, le 20/08/2019

 

 


Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/cmdtm/public_html/modules/mod_sr_menu/helper.php on line 88