Menu

 Nos domaines d’intervention :

Au plan agricole :

 La C.M.D.T. encadre la production du système coton (coton, maïs, mil, sorgho, légumineuses). Cette production est assurée principalement par 212 670 exploitations familiales cultivant en moyenne 10 ha dont 1/3 coton et 2/3 céréales-Légumineuses.

Ces exploitations sont regroupées dans 7 259 Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton (SCPC) réparties sur les quatre filiales de production.

 Au plan industriel le secteur coton dispose de :

  • 18 usines d’égrenage (03 nouvelles usines sont en projet) ;
  • 113 véhicules utilitaires ;
  • 236 camions de transport coton graine et engins de manutention balles ;
  • 12 engins génie civil ;
  • 5 000 kilomètres de pistes rurales ;
  • 01 atelier de fabrication de liens ;
  • 01 atelier de chaudronnerie ;

Au plan commercial :

 L’administration des contrats (back officiel) est un critère très important dans l’appréciation d’une origine. Au fil de ces dernières années, la C.M.D.T. a acquis une très forte réputation non seulement en matière de respect des clauses contractuelles (qualité ou type, soie quantité, date d’embarquement), mais aussi en matière de fourniture de la documentation nécessaire pour permettre au négociant de livrer son client à temps et honorer ses engagements.

Les efforts consentis par la filière cotonnière à tous les niveaux de la chaine de valeur et les performances réalisées dans ce domaine ont permis au coton malien, non seulement d’être très bien apprécié sur le marché international mais aussi et surtout d’être l’origine la mieux cotée par Cotlook, parmi les origines africaines retenues et entrant dans la détermination de l’indice A de Cotlook de Liverpool.

Pour preuve, à cause de sa qualité très appréciée, le coton malien bénéficie dorénavant d’une prime, à qualité équivalente, par rapport aux autres origines africaines.

 

© 2009-2021 by GPIUTMD