Menu

Présentation sommaire de la Filiale Centre SA - FANA



Historique:

L'historique de la culture améliorée du coton dans la zone remonte à 1919 avec les travaux de la vieille ferme agricole de Barouéli. C'est en 1956 avec la CFDT que Monsieur De Lafarge encadra la zone de Barouéli qui couvrait les ex-Arrondissements de Barouéli, Konobougou, Sanando, Ségou, Cinzana, Dioro, Markala avec Ségou comme siège. La zone de Fana sera prospectée plus tard en 1957-1958 pour l'introduction de la culture du coton et son premier agent d'encadrement était basé à Warsala (à 8 km de Fana sur l'axe Fana-Bamako) en Mai 1959.

De 1959 à 1968 avec un encadrement plus étoffé le coton-graine sera drainé par voie fluviale à partir de Tamani pour être égrené à Niono dans la zone office du Niger. Suite à l'accroissement de la production le secteur de Dioïla sera érigé en Région en 1970 avec Fana comme siège à cause de son accessibilité. Actuellement la Filiale de Fana englobe la totalité du Cercle de Dioïla (23 Communes), six communes du cercle de Barouéli et la zone OHVN.

Les relations avec l'OHVN s'exercent à travers un protocole d'accord qui définit clairement les engagements des deux parties pour la mise en œuvre des différentes activités de la production agricole à l'égrenage du coton graine.

Climat:

Le climat est de type Sahélo Soudanien avec une pluviométrie variant de 700 mm à 950 mm pour une moyenne inter annuelle (MIA) de 769 mm à Béléco, 731 mm à Konobougou, 792 mm à Dioïla, 756 mm à Marka-coungo et à Fana et 835 mm à Massigui.

La Filiale est arrosée par deux rivières le Baoulé et le Bagoé donnant naissance au Bani à Sorokoro (sur l'axe Fana-Béléco). Par contrele Banifing qui rejoint le Bani sert de frontière entre hi.Filiale Centre Fana et celle du Nord -est (Koutiala).

Limites:

La filiale centre est limitée à l'Est par la filiale Koutiala, à l'Ouest par l'OHVN, au Sud par la Filiale de Sikasso et au nord par Koulikoro.

Organisation de la Filiale et renseignements généraux: 

La Filiale est dirigée par un Administrateur Général (AG) assisté de quatre Chefs de Service : Comptabilité, Ressources Humaines, Production Agricole et Industrielle.

Il est à noter qu'autour de l'AG existent aussi trois cadres : Le chargé de la Qualité, le chargé du contrôle de gestion et le correspondant informatique.

Présentation de l'usine de KADIOLO

Le Programme de Développement Stratégique de la Filière Coton (PDSFC) a prévu la production de 800 000 tonnes de coton graine en 2018.

Pour permettre le transport et l'égrenage de cette production, le respect des indicateurs de performances industrielles et les ratios d’exploitation du parc, la C.M.D.T. a entrepris d’une part la construction de deux nouvelles usines à Kadiolo et à Kimparana et d’autre part la modernisation des anciennes usines de Sikasso2, Koumantou et Dioïla.

Bâtie sur une superficie de 25 ha sur un total de 50 ha, cette nouvelle usine est située à 6 km de la ville de Kadiolo dans le village de Pourou.

Elle comprend : un bâtiment d’égrenage, une centrale de production d’énergie, des ateliers de maintenance, des bureaux, des magasins, des logements et une infirmerie.

Le process, conçu dans le respect des exigences et normes environnementales, se compose comme suit :

  • un système d’alimentation en coton graine automatique et manuel ;
  • un dispositif de nettoyage du coton graine ;
  • trois lignes d’égrenage du coton graine ;
  • un dispositif de nettoyage de la fibre ;
  • un dispositif de conditionnement de la fibre ;
  • un dispositif d’humidification du coton graine et de la fibre ;
  • un système de surveillance aéraulique (Air Tools) et de détection incendie (Argus) ;
  • un dispositif de manutention graines ;
  • Un dispositif d’évacuation et de stockage des déchets.

 

Caractéristiques de l’usine :

 

Type d’usine

LUMMUS 3 X 170

Capacité par campagne

45 000 Tonnes

Montant des investissements

15 Milliards (HT-HD) environ

Source de financement

C.M.D.T. et banques locales

Emplois directs

250

Emplois indirects

500

Maîtrise d’Ouvrage

C.M.D.T.

Maîtrise d’Œuvre Générale

GEOCOTON

Délai contractuel

15 mois

 

 

83ème session ordinaire du Conseil d'Administration de la C.M.D.T.


La Compagnie Malienne pour Développement des Textiles (CMDT) a tenu mercredi 19 avril 2017 à l'hôtel de l'Amitié, la 83ème session ordinaire de son Conseil d'administration, sous la présidence du Professeur Baba Berthé, Président Directeur Général de la CMDT. 

C'était en présence du président de l'APCAM, Bakary Togola et l'ensemble des administrateurs.

Après examen des points inscrits à l'ordre du jour, et à l'issue des débats, les administrateurs ont approuvé le procès verbal de la 82 ème session du Conseil d'administration de la Holding CMDT tenue le 21 décembre 2016, approuvé le rapport de gestion du Président Directeur Général de la CMDT et donné mandat au Président de présenter ledit rapport à l'Assemblée générale ordinaire.

Ils ont également arrête les états financiers de l'exercice clos le 31 décembre 2016, qui dégagent les résultats suivants : Chiffre d'affaires 216,673 milliards de FCFA ; un Résultat net de 2,157 milliards de FCFA et un Total bilan 213,135 milliards de FCFA.

La CMDT à la 54 ème Edition du Salon International de l'Agriculture de Paris


Du 25 février au 05 mars 2017, le Directeur Général Adjoint de la CMDT, M. Cheick Oumar Tidiane Doucouré, représentant le PDG, Professeur Baba Berthé, était à la tête d'une forte délégation de la structure pour prendre part à la 54 ème Edition du Salon International de l'Agriculture à Paris qui s'est tenu au Parc des expositions, porte de Verssailles.

L'objectif de cette mission était de promouvoir les exportations des produits agricoles du Mali et d'attirer les investisseurs pour favoriser le développement des agro-industries et l'accompagnement du secteur privé.

Au cours de ce rendez-vous international, qui se tient chaque année,le DGA de la CMDT à longuement échangé avec les partenaires du Mali, plusieurs points importants de la vie de la société et du développement de l'agriculture ont été abordés.

Le DGA de la CMDT et sa délégation, ont débattu avec les partenaires des sujets tels que la question des aléas climatiques, le projet de coton irrigué, la redynamisation du parc industriel de la CMDT, la transformation de la fibre et les résultats de la campagne précedente entre autres échanges très fructueux pour la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles.

La 54 ème Edition du Salon International de l'Agriculture à enregistrée la présence de 618 958 visiteurs !

 

© 2009-2022 by GPIUTMD