Menu

Bonne nouvelle!


Le Mali, depuis plusieurs années de culture, et d’exportation de coton brut, a toujours figuré parmis les plus gros producteurs. Cependant, notre pays ne transforme que moins de 1% de sa production.
C’est dans ce contexte que,  le Mali grâce au leadership du Président de la Transition, Chef de l’Etat le Colonel Assimi Goïta et la Chine ont signé, le 21 novembre 2022 un protocole d’accord pour l’installation de deux unités de filature, dont l’une à Koutiala et l’autre à Bamako. Un projet qui sera réalisé par la société Qingdao de la Chine en collaboration avec La Compagnie Malienne pour le Développement des textiles (CMDT).
« La première unité sera installée à Koutiala avec une capacité de 20 000 tonnes coton fibre à transformer en filet. La deuxième unité sera installée à Bamako avec une capacité de 25 000 tonnes par an. Ce qui fait environ 45 000 tonnes de coton fibre », a précisé le Président Directeur général de la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Dr. Nango DEMBELE avant de poursuivre : « Ce qui devrait amener le taux de transformation du coton de moins de 1 % présentement à près de 10 % ».
« Le niveau filature capte environ 30 % de la valeur ajoutée de l’ensemble de la chaîne de valeur coton ». Le patron de la CMDT indique que ce projet d’usines de filature est une bonne proposition technique pour la filière coton du Mali.

La société ( SOMAFIL) dispose d’un capital de 200 millions, dont 85 % sont détenus par la CMDT et 15 % par le partenaire chinois, avec création du Conseil d’administration et tout ce qui est nécessaire au fonctionnement juridique de la société.
Une délégation  comprenant une équipe technique de la CMDT, des représentants du partenaire chinois, conduite par le PDG de la CMDT, s’est rendu, le mercredi dernier, sur le futur site de la Société malienne de filature (SOMAFIL) de Koutiala. Elle sera installée sur une superficie de 50 hectares. Pour l’unité de Bamako, elle sera installée sur 70 hectares. Ces deux unités créeront 5000 emplois.

L’initiative des autorités de la Transition de transformer sur place le coton malien est hautement salutaire pour peu que l’on considère la production  annuelle qui s’élève à près de 700 000 tonnes.C’est donc dire que la culture du coton a de beaux jours devant elle, car la création de ces deux usines de filature est un grand facteur de stabilisation du prix du coton sans compter les milliers d’emplois directs et indirects qui seront créés.

 

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19

 

 

 
 Vidéo de présentation de la C.M.D.T.
#WorldCottonDay

 

Journée Mondiale du Coton 2022

La filière coton est très stratégique dans le développement socio-économique et culturel du Mali. Elle assure :

  1. la création et la redistribution de revenus sûrs et importants aux producteurs de coton,
  2. la sécurité et l’autosuffisance alimentaire,
  3. le financement des infrastructures sociales de base dans les zones d’intervention de la CMDT/OHVN
  4.  la dynamisation de multiples branches de l’économie notamment le transport, la fourniture d’intrants agricoles et industriels, des produits pétroliers, la contribution aux recettes fiscales et douanières, l’amélioration des bilans des banques, la stimulation de l’activité hôtelière et du petit commerce ambulant et la création d’emplois (4 058 permanents et 11 158 saisonniers au niveau de la CMDT et dans les huileries).

    Plus de 4 millions de la population tirent l’essentiel de leur besoin de subsistance de la filière coton.

Malgré sa place dans le développement économique et sociale, la filière reste confronter à de multiple défis.

Ensemble, relevons ces défis et bâtissons un meilleur avenir pour la filière coton.

#WorldCottonDay, #journéemondialeducoton, #CMDT, #Mali

 

Ministère du Développement Rural
le 7 octobre à 12:51


Célébration de la Journée Mondiale du Coton ce 07 Octobre 2022 à Rome

Le Ministre du Développement Rural M Modibo KEITA participe ce vendredi 07 octobre 2022 en vidéoconférence à la journée mondiale du Coton qui se tient à Rome.
Thème retenu: Tisser un avenir meilleur pour le coton.

Il s’agit d’une rencontre de haut niveau avec les acteurs de la filière coton en vue de reconnaître l'importance du coton au niveau mondial. Le coton est un produit de base mondial cultivé dans plus de 75 pays sur cinq continents et négocié dans le monde entier. La célébration de la Journée mondiale du coton, le 7 octobre, est l'occasion de mettre en avant son rôle dans la création d'emplois et le maintien de la stabilité économique dans les pays les moins avancés (PMA). Elle a pour objectif de promouvoir des politiques commerciales durables et de permettre aux pays en développement de tirer parti de toutes les étapes de la chaîne de valeur du coton.
De son bureau à Bamako, le Ministre Modibo KEITA participe à la table ronde sur la thématique :  l’Innovations et marchés en faveur d’un secteur de coton durable en Afrique et en Amérique Latine : Contributions de la coopération Sud-Sud.

Ainsi le Ministre du Développement Rural a présenté les avancées engrangées par la compagnie Malienne pour le développement des textiles (CMDT). Surtout que lors de la campagne 2021-2022, grâce aux efforts de la CMDT, le Mali s’est hissé sur le toit de l’Afrique en devenant le premier producteur de Coton du continent avec un record de production de plus de 760 000 tonnes.
A signaler que l'initiative de la Journée mondiale du coton est née en 2019, lorsque quatre producteurs de coton d'Afrique subsaharienne – le Bénin, le Burkina Faso, le Tchad et le Mali, connus sous le nom de Coton-4 (C-4) – ont proposé à l'Organisation mondiale du commerce de célébrer la Journée mondiale du coton le 7 octobre.

Cellule de Communication MDR

 

 

  Retour des Bras Valides


Chers jeunes, enfants du monde rurale, l’hivernage s’annonce déjà, rentrons tous pour aider nos parents dans les champs. Le gouvernement et la CMDT sont entrain de tout mettre en œuvre pour la réussite de cette campagne 2021/2022. N’oublions pas que le prix d’achat de coton graine cette année à 280F CFA le kg est exceptionnel et le maintient de la subvention d’intrants agricole (11 000 FCFA le sac de 50kg) est encore une chance de plus. Ne perdons pas une seule s

 

 https://www.facebook.com/CMDTSA/videos/1472075729804041

© 2009-2022 by GPIUTMD