Défis et perspectives

La filière cotonnière afin de contribuer durablement au développement socio-économique du Mali à travers la vision du Président de la République est en cours d’élaboration de son plan stratégique pour la période 2020-2025. Certifiée ISO 9001 v2015, la CMDT œuvre pour l’atteindre à l’horizon 2022 :

  • 1 000 000 de tonnes de coton graine ;
  • 1 500 kg de rendement à l’hectare ;
  • 90% de grade de tête ;
  • 20% de part de coton transformé localement ;
  • 8 000 tonnes de cadence journalière ;
  • Vint pour cent d’énergie par autoproduction.

La filière coton, avec l’appui des autorités du pays, est un maillon important dans l’amélioration des  conditions de vie des populations. Elle apparaît de plus en plus comme un puissant vecteur de lutte contre la pauvreté et l ’insécurité. Dans l’avenir son apport à l’économie nationale et à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire sera davantage plus important.

AU PLAN DE LA PRODUCTION AGRICOLE

  • Au plan de l’acidité et l’amélioration de la fertilité des sols (élaboration d’une carte de fertilité, amendement des sols, la régionalisation des doses de fumure)
  • L’adaptation et l’atténuation des effets du changement climatique (sélection variétale et production des variétés plastiques et plus résilientes, gestion du vieillissement des semences)
  • La diversification des systèmes de production à travers l’introduction du coton irrigué.

PROGRAMME DE PRODUCTIONS DE COTON GRAINE SUR TROIS ANS (coton conventionnel)

CAMPAGNE

Superficie (ha)

Production (tonne)

Rendement (kg/ha)

2019 - 2020

782 000

800 000

1 023

2020 - 2021

850 000

900 000

1 059

2021 - 2022

877 000

1 000 000

1 140