Mot du Président

 

 

leprbababerthe001

      Le Pr Baba BERTHE

              PDG de la CMDT

 Au nom du Groupe CMDT et de l'ensemble de son personnel, je suis heureux de vous accueillir sur le site web de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles.

A travers le site web, notre ambition est de faire connaitre la filière coton du Mali, aux professionnels du coton, mais aussi à l'ensemble de nos partenaires et au grand public.

La CMDT intervient en effet dans plusieurs domaines d’activités allant de la production agricole à la commercialisation de la fibre et de la graine de coton en passant par la collecte et l’égrenage du coton graine. À ce titre, au plan de la production agricole notre objectif pour la campagne 2016-2017 est de produire 650 000 tonnes de coton graine et 2 100 000 tonnes de céréales sèches.

 

Pour ce faire, la CMDT, en rapport avec la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton, a pris les dispositions idoines à l’atteinte de ces objectifs, notamment à travers la fixation d’un prix incitatif au producteur de coton, dont le 1er choix est de 250 FCFA par kilo, contre 237,5 FCFA par kilo pour la campagne 2015-2016, le pourvoi de tous les postes vacants suite au départ à la retraite de certains agents, le renforcement de la capacité du personnel d’encadrement et des producteurs, l’approvisionnement des producteurs en quantité suffisante de semence de coton de qualité, la mise à la disposition de certaines OP de la chaux agricole pour la correction de l’acidité des sols, la satisfaction des besoins des producteurs en engrais et en pesticides de qualité, et enfin le financement des besoins des producteurs en équipement agricole par la BNDA et Kafo Jiginew. À l’instar de la campagne 2015-2016, le suivi rapproché des producteurs par le dispositif d’encadrement sera maintenu et renforcé. Le maintien de la subvention des engrais du système coton et la subvention des tracteurs par le gouvernement auront un impact positif sur la réalisation des objectifs de la campagne 2016-2017.

 

Au plan industriel, notre ambition est d’augmenter la capacité de nos installations. Notons dans ce domaine que non seulement les nouvelles usines de Kadiolo et Kimparana 2 doivent entrer en production vers la fin de l’année 2017, mais aussi que la modernisation des usines de Dioïla, Koumantou et Sikasso 2 s'achèvera au cours de cette

campagne 2016-2017. Par ailleurs, dans le cadre des préparatifs de la campagne 2016-2017, les programmes de révision des installations et équipements industriels sont déjà en cours d’élaboration. Au plan commercial, la fibre du Mali est très appréciée à cause de sa qualité et de ses caractéristiques technologiques.

 

Nous sommes restés à l’écoute de nos clients afin d’inclure leur attentes dans la définition de nos programmes pour

mieux vendre le coton malien. Au plan financier, nous allons prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la couverture de nos besoins de financement. Nous venons de signer le 29 mars 2016 avec notre partenaire GEOCOTON les contrats de réalisation de deux nouvelles usines (Kadiolo et Kimparana 2), mais aussi la rénovation et l’extension de trois anciennes usines (Dioila, Koumantou et Sikasso 2). Le financement de ces investissements s’élève à environ 34 milliards et sera assuré par la BOAD pour 15 milliards de FCFA, et pour 19 milliards par le Pool de banques locales conduites par la BDM. Grâce à la bonne signature de la CMDT aujourd’hui sur la place financière nationale et internationale, je vous signale que toutes les banques, à travers la BDM (chef de file du crédit de campagne), les banques offshore et la BNDA (chef de file du crédit intrant) sont prêtes à nous accompagner.

 

   Merci,

Le Pr Baba BERTHE

                                                           Président Directeur Général de la CMDT

                                                                                                                                                    

phmotpdg